Le Livre d’Or du champ des Cailles

Le champ des Cailles vous a ému.e, passionné.e, interloqué.e…?

Quelles que soient vos impressions sur votre visite sur le champ, partagez-les ici !

7 réflexions sur “Le Livre d’Or du champ des Cailles

  1. de mon jardin ou directement sur le champs, je profitais de supers moments. Le passage en appartement me comble de bonheur, mais… Le champs me manque.
    Petite balade journalière pour aller au compost et voir les agneaux.

    J’aime

  2. Bonjour, juste un petit mot au passage sur le nom de l’association, « Ami.e.s du Champ des Cailles » : la ferme se nomme « Ferme du CHANT des Cailles », du nom de l’avenue du Chant des Cailles où se trouve le pôle maraîchage, et non « du CHAMP des cailles ». Ça a de l’importance dans la mesure où en tapant « chant des cailles » dans un moteur de recherche, on trouve bien le site principal de la ferme, http://www.chantdescailles.be, et toutes sortes de références, mais aucune trace des « ami.e.s du chant des cailles » ni de la pétition !! Ce qui risque d’être un peu contre-productif. La ferme et l’association des ami.e.s gagneraient, je pense, à être liés plus étroitement dans les moteurs de recherche.

    J’aime

  3. Bonsoir,

    Je vous remercie pour votre commentaire.

    L’asbl qui représente les activités sur le champ des Cailles s’appelle effectivement « La Ferme du chant des Cailles ». L’avenue où se situe le champ est: l’avenue des Cailles. Le « chant » des Cailles est un jeu de mot.

    Le choix pour notre collectif de maintenir le « champ » sans le jeu de mot est délibéré afin de nous distinguer de l’asbl La Ferme du chant des Cailles. Les Ami.e.s du champ des Cailles est une organisation indépendante et autonome de toute autre entité, y compris l’asbl La Ferme du Chant des Cailles.

    Pour les moteurs de recherche, il est regrettable effectivement que ce site soit mal référencé mais j’imagine que plus il sera visité, mieux il sera référencé…A moins que vous ayez une autre piste à me partager en privé…Je vous invite à nous écrire à : amischampcailles[at]gmail.com

    J’aime

    1. Vu de l’extérieur, je trouve déplorable le terme: « Ami.e.s du Champ des Cailles ».
      D’abord parce qu’on ne place jamais un (ou deux) point(s) à l’intérieur d’un titre ou d’un libellé, quel qu’il soit.
      Mais surtout parce qu’il donne à penser que le « Champ des Cailles » ait d’autres ennemis que les promoteurs immobiliers qui souhaitent y construire des bâtiments dits sociaux…
      J’ose espérer qu’un jour, pour se manifester dans l’avenue des Cailles, les membres de l’ASBL « La Ferme du Chant des Cailles » et les Ami(e)s du Champ des Cailles, entonneront bientôt le même chant.
      Gilbert Lemaître

      J’aime

      1. Nous entonnons déjà le même chant/champ. C’est la Ferme du Chant des Cailles (que nous soutenons à fond) qui nous a demandé de bien distinguer l’action des ami.e.s de l’actuelle asbl pour faire entendre notre point de vue de sauvegarde intégrale du champ. Nous ne sommes certainement PAS des ennemis ! Il existe différentes visions de comment sauver cet endroit extraordinaire. Il est important que toutes ces visions puissent contribuer à la sauvegarde d’un projet aussi génial. Aussi, ce ne sont pas des promoteurs qui désirent construire, mais des représentants de pouvoirs publics qui, par ailleurs, ont lancé le projet Good Food auquel répond tout le travail de la Ferme, justement ! Les ami.e.s (sorry, mais nous insistons sur les deux genres de ce mot malgré tout désagrément esthétique) du champ défendent bec et ongle tout le projet de la Ferme ! Si vous avez le temps de lire notre pétition, vous verrez qu’il s’agit d’une défense du projet et non de propos ennemis. Belle journée à vous!

        J’aime

  4. Message de Véronique

    « Le champs des Cailles ce noyau de nature vraie nous fait du bien,

    éveille les enfants à cet indispensable merveille et réalité qui est si peu visible dans la ville.

    Ici à Boitsfort nous avons la chance, la très grande chance , d’en avoir quelques très belles

    Merci, grand merci de nous laisser cette merveille

    Rechargeons nous et retrouvons la paix qu’elle nous offre.

    Véronique »

    J’aime

  5. Les photos sont magnifiques d’évidence communautaire, de lien sociaux si difficiles à préserver et maintenir, mais « hasta la victoria siempre mi comandante » du champ de cailles qui entonne encore et toujours le même chant vers un but commun
    Bénédicte

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s