LE SOIR du 25 avril 2016

Voici un article du Soir du jour où la Ministre évoque l’idée de construire en fond de terrain et non à front de rue; ce qui implique de rogner sur la terre arable non seulement pour des constructions mais également pour la rue et la tuyauterie inhérente à des logements.

Il convient de rappeler avec force que le partage de l’espace ne peut s’analyser à l’échelle d’une parcelle cadastrale mais doit s’examiner à l’échelle d’un quartier, voire d’une commune, voire même de la Région.

De plus, les terres arables peuvent-elles être considérées comme un bien comme un autre?

Voici un article du Soir du jour où la Ministre évoque l’idée de construire en fond de terrain et non à front de rue; ce qui implique de rogner sur la terre arable non seulement pour des constructions mais également pour la rue et la tuyauterie inhérente à des logements.

Il convient de rappeler avec force que le partage de l’espace ne peut s’analyser à l’échelle d’une parcelle cadastrale mais doit s’examiner à l’échelle d’un quartier, voire d’une commune, voire même de la Région.

De plus, les terres arables peuvent-elles être considérées comme un bien comme un autre?

LE SOIR 201604251
Le Soir 25 avril 2016
LE SOIR 20160425 2
Le Soir 25 avril 2016 (2)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s