Rambouillet : 5 à 10 ha d’un village automobile sur des terres arables

Le président de Rambouillet territoires, Jean Frédéric Poisson, va dans le même sens : « Il y en a qui s’occupent des choux-fleurs, moi je m’occupe des emplois », a-t-il déclaré dans le journal Le Parisien, le 17 février. « Les choux-fleurs, ça se mange et ça crée de l’emploi : il faut les produire, il faut les distribuer », répond David Jutier, qui annonce la création de dix emplois permanents en plus des saisonniers avec son projet concurrent de pôle agricole de proximité. Dans le détail, l’élu écolo veut « installer quatre maraîchers, un arboriculteur et un éleveur de volailles, tous en agriculture biologique. Le pôle prévoit également la transformation locale des produits et leur distribution en circuits courts, notamment pour les cantines de Rambouillet et des villages alentours ».

« Ce pôle agricole sera la locomotive d’un développement économique agricole de l’ensemble du territoire, autour, notamment, d’un centre de formation. C’est un projet cohérent avec un territoire comme le nôtre, à fort potentiel agricole et forestier », justifie l’écologiste. « Le bio n’est plus seulement une affaire de bobos au centre de Paris, enchérit David Jutier. Ce projet correspond aux besoins des habitants de Rambouillet et de sa région. »

 

Rambouillet

Source : Bernard Lecarvennec pour Reporterre

Photos : DR
  Chapeau : Lors de l’opération des opposants au « village de l’automobile », le 16 avril.

Documents disponibles

  Le recours juridique déposé par David Jutier, l’élu écologiste de Rambouillet.


Lire aussi: La loi peut limiter l’artificialisation des terres

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s