Le Chant des Cailles au Parlement bruxellois

On a parlé du champ des Cailles et de la Ferme du Chant des Cailles lors de la dernière Commission du Logement : C.R.I. COM 104 (15/16) Commission du Logement – 19/05/2016 Provisoire.   On y parle aussi Dames Blanches.

image pdf 2(pp. 60-66)

Propos de la Ministre:

p. 63Commission Logement mai 2016 lieu des constructions

p. 64

Commission Logement mai 2016 procédure en cours

p. 65

Commission Logement mai 2016 veste retournée et Demain

On peine à comprendre comment la Ministre peut se cacher derrière le film Demain pour justifier d’amputer un projet d’agriculture urbaine et de cohésion sociale.

p. 66  Emmanuel De Bock (DéFi)

Commission Logement mai 2016 densité par rapport au bâti.png

Et la Ministre d’enfoncer le clou

Commission Logement mai 2016 Frémault persiste et signe.png

Ces propos illustrent l’importance du Tuiniers Forum des Jardiniers.

 

 

3 réflexions sur “Le Chant des Cailles au Parlement bruxellois

  1. Bonjour, merci pour ce document. En lisant attentivement, il me semble comprendre que Monsieur De Bock, chef de groupe de Défi à la Région, soutient les projets de constructions sur le champ. En tout cas, il ne semble pas vouloir empêcher les constructions alors qu’il est membre de la majorité régionale et qu’il pourrait donc demander l’arrêt des constructions. Est-ce que vous avez la même lecture que moi?

    J’aime

  2. Bonjour Alfred,

    J’ignore ce qu’en pensent les autres ami.e.s du champ des Cailles, donc je parlerai en mon nom propre.

    A la lecture du compte-rendu, il est vrai que la réponse d’Emmanuel de Bock est décevante pour quiconque remet en cause la pertinente des constructions sur le champ, alors que la cité-jardin d’à côté traîne depuis parfois des dizaines d’années des logements sociaux vides. A ce jour, on en dénombrerait 139. A côté de ces 139 logements vides, on veut en construire 80 nouveaux (de 70, la Ministre avance le chiffre de 80 devant le Parlement régional).

    D’un côté DéFi à la Commune, qui y est dans l’opposition, s’insurge des constructions sur le champ. On peut compter sur la ténacité de Martine Peyfa pour se faire.

    De l’autre, DéFi à la Région, qui y est dans la majorité, soutient bien les constructions en félicitant la Ministre de réserver 1/3 du champ pour les constructions et 2/3 pour la Ferme du Chant des Cailles.

    Ceci dit, je dénote toutefois beaucoup de prudence dans la réplique d’E. de Bock. Réplique à laquelle C. Frémault n’a pas pu s’empêcher de répondre, au demeurant.

    En invoquant la question de la densité par rapport au bâti, il me semble qu’E. de Bock a ouvert une porte. Il y a du bâti à WB, seulement il est peu occupé. Avant de construire de nouvelles constructions, et si on occupait l’espace déjà construit?

    Cela renforce ma conviction que les autorités publiques doivent prioritairement SOCIALISER le secteur privé. Je rejoins les demandes de Nicolas Bernard et d’autres, comme le RBDH, sachant que la très grande majorité du parc immobilier est aux mains de propriétaires privés.

    Le droit de propriété est certes un droit humain. Comme tout droit humain (à l’exception d’un noyau dur comme l’interdiction de la torture, bien entendu), ce droit n’est pas absolu. Une politique plus volontariste de la part du Gouvernement est envisageable et hautement souhaitable, pour des raisons d’équité et d’égalité. A force de ne pas vouloir déplaire à certain-es propriétaires, le Gouvernement continue à pénaliser les plus exposé-es à la pauvreté et à la précarité.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s